lundi 7 février 2011



 

Le second Tome  est paru.....avoir un aperçu
 .....lien sur l'image 

Mon blog turf

SEPARATEUR 2rcwxgp

                  MAGICIEN PANTHERE 2      Image


     Image
Nouvelle présentation du Magicien Blanc      Sur le thème Egypto-Fantastique
.....Ayant élaboré les projets
les plus délirants et après
une complète métamorphose de
la grande illusion
telle qu'il la pratiquait,
l'accès aux dernières technologies
permet au Magicien d'allier
la synchronisation  du son aux effets spéciaux du cinéma



 
Assisté dans mes représentations de Miss Dorothy
et ses caniches.

dorothy plus nette
SEPARATEUR 2rcwxgp
Tome I  Le Secret de l'encolpium paru en 2007ImageSEPARATEUR 2rcwxgp
Reportage concernant le 1er volet de ma biographie 
Ma vie avec une panthère nommée
KATHY 
 
L'ADIEU


J’adore le rituel de sa toilette après chacun de ses repas, 

 ses lèchements de babines, ses soupirs de satiété

et la pose majestueuse en Sphinx qu’elle prend

enfin satisfaite et heureuse, toutes ses attitudes m’émerveillent.  

Emouvants sont ses jeux lorsqu’elle fait preuve d’une extrême douceur

envers ses compagnons caniches mais

consciente de sa puissance, elle se fait toute petite

lorsqu’elle pense avoir été brutale.

Sa tête nonchalamment posée sur mes objets personnels, ou bien

les moments trop rares, où, allongée sur mon bureau,

je sentais sa présence bienveillante.

Je passais des heures entières à l’observer,

j’aimais nos balades, nos jeux et nos bousculades

parfois musclées comme celles des enfants avides de contact.

Ce soir-là, tu n’étais pas comme d’habitude,

tu avais longuement regardé en direction du ciel constellé d’étoiles,

qu’y voyais-tu ?… que pressentais-tu ?…sentais-tu ta fin proche ?…

Quels regards profonds avions-nous échangés ce soir-là !

Il m’avait semblé y avoir détecté une appréhension indéfinissable…

Au petit matin  je t’ai retrouvée immobile pour l’éternité,

ma douleur fut immense !

Existe-t-il un monde meilleur, un paradis pour toi ma fidèle compagne ?

Je me plais à le penser.

J’ai détaché ton collier… il est toujours là, à portée de main,

ainsi chaque jour je le caresse et il me semble alors

que tu rôdes autour de moi…

Après une vie de joies, de labeur, de méfiance,

et aussi par ta complicité sans faille envers moi, au bout d’un trop court chemin

la vie n’avait plus que l’éternel voyage à t’offrir.

 Tu m’as quitté en 1998, tu avais 26 ans.





   
523GALAS